samedi 5 février 2011

The Go! Team - Rolling Blackouts

Si l'on devait trouver une unité musicale à ce début de XXIe siècle, je dirais que c'est la volonté de fusion, de pousser les murs des genres plus ou moins bien définis que l'on connaissait bien. Bien entendu, cela n'a pas apporté que des bons moments, et chaque année un groupe prétend tout révolutionner avec une formule miracle qui au final se révèle être celle d'une potion nauséabonde, comme Sleigh Bells l'an dernier. En 2004, c'était The Go! Team qui se ramène avec sa recette pour le moins saugrenue: une musique à base de samples, de musique de série policières et de chants de cheerleaders, oscillant entre pop, rock et hip-hop. Mais il y avait bien quelque chose qui donnait de la cohérence à ce mélange improbable: la bonne humeur. The Go! Team, aussi indigeste que ça puisse paraitre, c'est souvent l'occasion de se vider la tête et de bouger frénétiquement, tout seul dans sa chambre.

Quand on a su trouver une recette si originale et si reconnaissable, on y tient. Et c'est donc sans surprise que l'on retrouve The Go! Team comme on l'avait laissé. Rolling Blackouts démarre en fanfare avec ce "T.O.R.N.A.D.O." épelé avec l'énergie inhérente à une troupe de cheerleaders. Les rythmes syncopés rappellent les grandes heures du funk et le tout fleure bon les films d'action des années 70/80. Rien n'a changé donc. Enfin, bien entendu ce n'est pas si simple. On trouve quelques morceaux qui s'oriente vers une pop de filles vaporeuses, toujours de bon ton par les temps qui court. "Secretary Song" en est l'aspect le plus attrayant, même s'il est sans doute plus lisse que ses congénères qui partent dans tous les sens. Il en va de même pour "Buy Nothing Day", sympathique mais qui paraît bien faiblard, surtout qu'il suit l'énormissime "Bust-Out Brigade". Ca c'est du Go! Team comme on aime, avec son intro funk qui ressemble à un générique de série télé une fois de plus. Les cuivres pétaradent et on prend notre pied à écouter ce morceau qui est pourtant plutôt kitsch.

Dans le même ordre d'idées, "Yosemite Theme" et son harmonica poursuit l'hommage appuyé aux génériques de séries télé dans un registre un peu plus calme et moins tape-à-l'oeil. Les cuivres reviennent néanmoins avec "The Running Range", qui tape plus fort, et fait participer son choeur pour un chant rythmé qui se marie étonnamment bien avec le reste. En clair, les Go! Team sont toujours en forme, et leurs morceaux qui sentent le plus le hip-hop en sont révélateurs. Que ce soit "Apollo Throwdown" ou "Back Like 8 Track", ils nous servent un condensé de tout ce qui fait qu'on a pu les apprécier, ça bouge et ça part dans tous les sens, mais pour autant ils ne perdent pas de vue le fil de la chanson. Non, vraiment, ce Rolling Blackouts ne provoque pas la répulsion que pouvaient provoquer ses prédécesseurs. S'est-on habitué ou est-ce réellement la marque d'une certaine maturité du groupe ? J'ai du mal à savoir, sachant que s'habituer au son de The Go! Team est tout de même peu simple, et puis il me parait difficile de dire que le groupe est devenir mûr. Non, c'est certainement qu'ils ont pris leur rythme et que les chansons semblent plus fluides désormais.

Ca fait un moment qu'on connait The Go! Team, et pourtant ce n'est que leur troisième album. Et force est de constater que bien des années après leur apparition, leur recette garde une énergie intacte, même si elle n'évolue pas beaucoup, et peut-être pas assez pourrait-on dire. Mais ça fait toujours plaisir de voir que le groupe continue à vous filer la pêche sans bouger d'un pouce, tous les 3 ou 4 ans. Rolling Blackouts n'est pas parfait, il contient son lot de clichés et de morceaux un peu en dessous, mais on apprécie. The Go! Team, c'est un peu le big beat du XXIe siècle, l'originalité s'estompe rapidement, mais il suffit de quelques morceaux qui transpirent la vitalité pour remonter le niveau de tout un album.

A lire également sur Esprits Critiques et chez Ears of Panda.

1 commentaire:

  1. Salut,
    Je dois pas être doué, j'ai pas trouvé de rubrique contact pour t'envoyer ce petit message (tu pourras le zapper de la chronique en question une fois lu).
    J'aime bien ton blog, il est bien fourni, c'est agréable.
    Juste un petit truc qui serait pas mal, mettre une ou deux vidéos "illustrant" les albums en fin de chroniques, pour se faire une idée rapidement.
    Bonne continuation et bon vent !
    Streew

    RépondreSupprimer