samedi 14 mai 2011

Le dernier bolchevik

Cher Joris,

( pour te répondre, c'est effectivement "costaud" à regarder, c'est même pour ça que Bela Tarr a décidé d'arrêter de faire du cinéma. Qui des spectateurs, des producteurs, peut s'engager là dedans? (Je suis censée te parler de films, donc je ne m'éparpillerai dans les considérations sur l'avenir du cinéma.) )

Nous nous sommes souvent chamaillés sur le terrain du snobisme, qui, de nous deux, était le pire. J'emportais souvent le titre haut la main. Et c'est vrai que je n'aime pas les choses populaires (plus parce que je suis à moitié autiste et effrayée par les masses que par réel orgueil en fait). Cependant, j'aimerai que tu vois un film "politique".

Je ne t'ai pas vraiment habitué à ça, c'est vrai que je suis sans doute la moins "politisée" de tes amies, non pas parce ça ne m'intéresse pas, mais parce que ça me lasse. Cependant, certaines personne en parle avec talent.

Je voudrais que tu regardes Le Tombeau d'Alexandre de Chris Marker. C'est un film fait sur Alexandre Medvedkine, un réalisateur russe qui a vécu de 1900 à 1989 (je pense qu'au vu des dates et du pays, ton esprit fait déjà des bonds). Le seul film qu'on peut trouver de lui en France, c'est Le Bonheur. Ce sont des films soviétiques (dans tous les sens du terme) donc très précieux (pour la plupart), donc censurés par le régime.

Marker, à la fac, on le connaît très bien, car c'est un essayiste absolument fascinant(1). On le connaît aussi parce que c'est un réalisateur incroyable (la moitié de Nuit et Brouillard(2), c'est lui). Je ne sais pas si on le connaît aussi bien en dehors de l'université.

Dans ce film, Marker écrit 6 lettres à son ami Medvedkine, réfléchit sur la fin du communisme, sur la position de l'art et de l'artiste face à l'idéologie et sur le cinéma au sein de l'URSS. Avec un talent fou, il nous restitue la "tragédie en stéréo". Je pense que le film te plaira, pour comprendre l'Histoire autrement déjà, ensuite parce que nous avons tous les deux un point commun avec Marker. Nous aimons les chats (tu verras).

Je voulais te mettre une vidéo, mais il n'y en a pas. C'est dans ces moments là que je me sens snob...

Bien à toi,

Jane.

P.S. : Spécialiste de Kiarostami? Vraiment? Il faudrait quand même attendre la fin de mon mémoire, personne ne sait encore si je ne suis pas en train de délirer sur Abbas...

(1): Jetez vous sur l'indispensable La Jetée.
(2): Documentaire d'Alain Resnais sur la Shoah.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire