vendredi 11 novembre 2011

Neither reason, nor sense.

Oh ça me fait penser, l'autre jour j'étais dans le métro, enfin, le « VAL ». Personne le dit mais c'est comme ça que ça s'appelle. Bref donc, j'étais dans le metro et je lisais Direct Matin. Pas que je sois fan, mais le mec qui les distribue à l'entrée est tout seul et il me fait un peu de peine. Je sais plus bien ce qu'il y avait au menu ce jour là. Sans doute un peu de crise grecque, un peu de crise en Iran, un peu de Sarkozy, un peu de François Hollande... Et puis sûrement des potins people à la fin. D'ailleurs, vous savez que Scarlett Johansson sort avec Joseph Gordon-Levitt ? Enfin il paraît. C'est ouf. Ils vont pas du tout ensemble. Ouais sinon, à côté de moi, j'avais une fille qui feuilletait Metro – elle avait dû rentrer à la station d'avant. Elle commentait le démarrage éclair d'Intouchables, un truc genre: « Nan mais ça y est, on a encore une super comédie française que tout le monde aura vu, et tout... J'suis sûre que c'est trop niais et tout tu vois, ça m'a l'air merdique. J'ai pas vu les Ch'tis, j'irais pas voir celui-là non plus. » Bon, c'est pas faux, mais bon, de là à dénigrer le film sur la base d'un succès populaire... Pour le coup j'trouve ça con. Moi j'ai bien rigolé devant ce film. Pas trouvé ça trop moralisant, ni trop mauvais. Plutôt pas mal foutu même. C'pas Les petits mouchoirs quoi.
Rien qu'au niveau du choix de la musique tu sens que c'est plus intelligent. Puis Omar me fait rire même quand il fait rien. Bref, j'serais pas snob sur ce coup là. Oh puis les médecine qui rentrent à l'arrêt du CHU. M'a pas l'air fin lui... Oh putain, elle s'est maquillée dans le noir elle c'est pas possible. Mouais. Oh, mes frites sont froides... Eh mais j'la connais elle. Merde. D'où ça, déjà ? Raaah. Oh! L'usine! Cet été. P'tain, pas envie de lui parler. Rien à lui dire. 

J'me tourne de l'autre côté. « Eh t'as vu le dernier How I Met ? - Ouais, il est cool. Elle est pas mal cette saison pour l'instant. Ca me fait du bien après le finale tout pourri de Breaking Bad. » Hein ? Mais c'est quoi le rapport ? En quoi une saison correcte de How I Met – ce qui est vrai d'ailleurs, elle démarre bien cette saison – compense un raté de Breaking Bad ? Ca n'a rien à voir! Et puis elle est même pas pourrie la saison! N'importe quoi. « Oh moi je l'ai trouvé géniale la saison. Franchement c'est génial, encore mieux que celle d'avant. Genre Walter il est génial, comment il les baise tous à la fin! » WTF ? Putain les cas... Entre le premier qui se donne un genre en exercant son sens critique n'importe comment et l'autre qui n'en a pas du tout... Puis qu'est con aussi. Il les baise tous... Et à quel prix, débile ? Y'en a pas un qu'a l'air à peu près intéressant (c'est-à-dire d'accord avec moi, NdT) (enfin non, qui a de bons arguments.) (pas eux en tout cas.) 

Allez, c'est bon, fini la blague. Tu rentres à la maison.


« Accès: Université Rennes 2 » Là, c'est un troupeau de sangliers en furie. Si je perds pas un orteil avant de sortir c'est un miracle. Le prochain qui me pousse... J'ai un bouquin dans mon sac, ça peut faire mal j'pense. S'appelle Maintenir l'ordre le bouquin en plus. Il a été conçu pour ça. Faut que je le lise d'ailleurs. Bon. 9H02. Le jour ou t'auras compris que le métro met pas 15 minutes mais seulement 5 pour aller à la fac, t'auras fait un pas en avant. Et t'auras gagné 10 min de sommeil. Personne, évidemment. Juste les gars qui viennent pour aller devant les salles de cours. Jamais dedans. « Pas d'élus, mais des luttes! ». Ah oui, je me souviens, y'avait un article sur Mélenchon dans le journal. « Mais voilà, c'est Mélenchon qu'il nous faut! ». Ahah. Dans ma tête cette formule me rappelle trop le « C'est Pétain qu'il nous faut! » de 1940. Ridicule. Comme quoi faire de l'histoire n'amène pas qu'à se faire des réflexions intelligentes. Pendant un quart de seconde j'ai pensé quelque chose d'aussi pertinent qu'une intervention d'Eric Zemmour. Bravo Joris. Si j'ai du feu ? Mais bien sûr. J'vais m'en fumer une aussi. C'est dingue, j'suis tellement accro à la clope que j'en oublie que je fume... Faut pas que je dise ça à quelqu'un, on me dirait « Bah t'as qu'à pas fumer! Si c'est si facile! » Certes. Mais bon, hein. 

Je revois mademoiselle J'irais-pas-voir-Intouchables. Eh le contrôleur c'est le sosie de Gérard Jugnot. « Sérieux ? Tu lui as dit ça ? - Bah ouais attends! Moi j'suis entière, j'dis les choses cash! J'suis comme ça, j'réfléchis pas! » Mais c'est bien ça!... Perso j'suis pas entier, j'suis plus genre... à moitié, trois-quart peut-être. Enfin, tu vois quoi. Sérieusement, ça t'énerve pas ce genre de réflexions cons toi ?
-Ouais, carrément...
-Excuse moi, c'était quoi ta question déjà ?
-Est-ce que t'es allé voir Intouchables ?
-Bah oui j'te l'ai dit.
-Nan mais je sais que tu me l'as dit, t'as parlé de la meuf dans le métro là, mais après t'as marmonné pendant genre 5 minutes. Tu me passes l'eau ?
-Ouais. Bon faut que je te laisse.
-Bah... T'as pas fini de manger.
-Ouais mais j'écris l'histoire dans le train là. Et j'arrive chez moi. Faut que je termine, déjà que ça n'a ni queue ni tête, j'vais pas non plus en rajouter. C'est con, j'pensais que j'avais une idée au début. Enfin, je sais pas, enfin, peut-être. M'enfin. Oh cool, les Who. « You think we look pretty good, together / You think my shoes are made of leather »

1 commentaire: